La préparation de ma 1ère rentrée ?

Nelly nous raconte la préparation de sa première rentrée…

Après avoir fêté dignement ma réussite au CRPE (tout en étant une fonctionnaire « éthique et responsable » bien sûr !), me voilà enfin professeure des écoles.

J’aurais dû normalement connaître mon niveau de classe pour cette première rentrée afin de préparer durant les vacances scolaires (les instits se reposent pendant les vacances mais il ne faut pas croire on bosse aussi !). Grande oubliée du mouvement (si si c’est possible) je connaîtrai mon niveau de classe 2 jours avant la rentrée. Finalement j’ai répondu aux stéréotypes si souvent entendus (et que nous entendons toute notre vie, ce sont des jaloux c’est tout) concernant les professeurs des écoles : être en vacances pendant quasiment 2 mois ; j’ai tenté à plusieurs reprises de préparer une rentrée mais sans niveau défini vous l’aurez compris cela s’avère être plus complexe et un petit peu maigrichon. Durant les vacances,  j’avais toujours cette contrariété en tête mais je relativisais en me remémorant les propos de l’Inspection « Nous ne sommes pas là pour vous mettre des bâtons dans les roues. » Effectivement, cela n’est pas DU TOUT le cas quand vous ne connaissez pas le niveau de votre future classe pour votre toute première rentrée !

L’angoisse est montée petit à petit, à 15 jours de la rentrée, la boule au ventre s’était définitivement installée. Moi qui souhaitais aménager les espaces de ma classe, préparer les fameuses petites étiquettes prénoms, le cahier de liaison, rencontrer l’équipe, avoir ma liste d’élèves…

Avec du recul, cela a été bénéfique…oui oui je vous assure ; je crois qu’avant de se lancer dans des impressions à n’en plus finir pour des futurs affichages possibles ou établir des programmations, progressions dans tous les domaines de façon la plus détaillée possible, il faut tout simplement apprendre à connaître ses élèves en tant que petit individu à part entière et partir d’eux pour établir notre enseignement. La préparation manuscrite nous rassure car elle est matérielle, c’est du concret mais il s’agit de séquences, séances « types » et nous devons sans cesse les adapter en prenant en compte les différences, les difficultés, les réussites de chaque enfant. Je crois que la meilleure préparation à une première rentrée est de prendre pleinement conscience que notre métier est une remise en question perpétuelle face aux questionnements des enfants. Finalement, j’étais presque comme eux, je découvrais les lieux, les personnes qui allaient m’entourer pour une année entière…je comprenais ce sentiment « d’abandon », « de peur » qu’ils devaient ressentir (X1000 pour eux)

Anticiper sa rentrée de la meilleure des façons s’est tout simplement se préparer à s’oublier soi-même durant 3h entières (surtout en maternelle, adieu café, silence, pause toilettes) et être disponible et à l’écoute de 30 petits bouts qui ne demandent que de l’attention et du réconfort (ce sont de véritables petits aimants). Vous me direz mais en élémentaire c’est différent…je ne crois pas ; apprendre à connaître ses élèves correspond à la première étape à ne pas omettre pour réussir sa  rentrée! 🙂

Share this...
Share on Facebook
Facebook

Une réflexion au sujet de « La préparation de ma 1ère rentrée ? »

Laisser un commentaire